Le massage néonatal: une richesse à explorer

Découvrons ensemble les bienfaits du massage des bébés et comment ceci peut être une ressource pour tous les parents.

Massaggio neonatale
massaggio neonatale

En 2017, j’ai commencé mon parcours pour devenir instructrice de massage pour bébés. Je dis souvent aux parents que je suis au quotidien comment cette formation a été importante pour moi, en raison des avantages que le massage des nouveau-nés apporte aux bébés et aux parents.

Mais aussi parce que cela m’a permis de comprendre ce que signifie vraiment échanger nos sentiments avec nos bébés et entamer une relation d’amour qui, parfois, n’est pas spontanée.

De nombreux parents, en effet, lorsqu’ils se retrouvent pour la première fois avec un bébé dans les bras, ne savent pas vraiment par où commencer : comment l’accueillir, comment s’en occuper, comment se comporter avec lui/elle. Dans des cas plus extrêmes, certains ne reconnaissent et/ou n’acceptent pas l’idée de devenir parents, pour des raisons très diverses ou pour des troubles psychologiques.

Il est clair qu’un cours de massage pour nouveau-nés n’est pas réservé que aux parents en difficulté : même si nous sommes devenus parents pour la première, la deuxième, la troisième, la quatrième fois (ou même plus !) et que nous nous sentons bien dans notre rôle, le massage ne peut que renforcer notre joie et notre capacité à communiquer avec le langage de l’amour.

Mais voyons ensemble les avantages les plus importants du massage pour bébés :

Favorise l’attachement parent-enfant

Dès les premières semaines, comme je l’ai mentionné dans l’introduction, les bases d’une relation parent-enfant solide sont posées. En anglais, on l’appelle bonding, dérivé du verbe « to bond », qui signifie attacher, lier, relier.

Dans le domaine de la puériculture, il a été utilisé pour définir l’attachement entre les parents et leur bébé : cette situation dans laquelle le parent, par ses gestes, y compris les actes pratiques tels que bercer, caresser, nourrir, consoler et, plus concrètement, laver, habiller, marcher, jouer, interagir, etc. pose les bases de la transmission de messages concrets au bébé, qui se sent alors accueilli et compris.

Ces actions, cependant, sont purement physiques, pratiques, et la plupart d’entre nous sont capables de les faire automatiquement. L’autre face de la médaille du lien affectif concerne donc la sphère purement émotionnelle des deux parties :

  • regarder notre bébé
  • le notre bébé
  • lui parler doucement et lui dire constamment combien nous sommes heureux de l’avoir dans nos bras
  • lui sourire
  • la tenir chaleureusement quand elle pleure
  • rester en contact peau à peau
  • la masser
    sont autant d’actions qui stimulent les endorphines, nous font nous sentir bien et transmettent au bébé ces messages non verbaux et non évidents qui remplissent tous les hémisphères de l’attachement.

Remède contre les coliques

Pendant un cours de massage, on nous apprend à masser le ventre. Les mouvements de ce massage aident fortement à soulager l’inconfort des coliques qui, dans la grande majorité des cas, arrivent au cours du deuxième mois.

De nombreuses personnes tentent d’expliquer les coliques du nouveau-né, en se divisant en deux catégories : il y a ceux qui considèrent que les coliques sont un phénomène réel et ceux qui affirment le contraire.

Je crois également que, dans la grande majorité des cas, nous confondons les coliques avec le déstressement du bébé aux heures du soir : lorsque le soleil se couche, en effet, le bébé commence à être très enclin à pleurer.

D’une part, cela est lié à l’immaturité neurologique du bébé qui ressent le besoin d’évacuer toutes les émotions et sensations qu’il a éprouvées au cours de la journée. D’autre part, il tend à refléter l’anxiété du parent, qui appréhende le soir en raison de la fatigue mais surtout de l’inquiétude de savoir comment la nuit va se dérouler, tel un miroir.

Le massage du ventre agit donc sur deux fronts : d’une part, il rétablit l’équilibre émotionnel des deux parties et d’autre part, s’il y a effectivement des coliques dues à la présence d’air dans le ventre, la mécanique des mouvements de massage permettra certainement à l’air de sortir.

Favorise la relaxation

Favorisant la relaxation des parents et du bébé, il est très utile d’effectuer quelques séquences de massage pendant la routine du soir.

Je recommande généralement de masser les jambes, car c’est la partie où les bébés sont le plus susceptibles de se laisser masser, même s’ils sont fatigués. Ou encore, un massage du ventre ou du dos. Une partie du corps est plus que suffisante, car nous ne voulons pas que la routine elle-même soit trop longue.

Conclusions

Ce ne sont là que trois exemples des bienfaits du massage. Comme vous l’avez sans doute compris, je vous invite vraiment à prendre contact avec le spécialiste le plus proche de chez vous pour découvrir toutes les autres myriades d’éléments positifs qu’un cours de massage pourrait apporter à votre vie de parents.

Pour les habitants de Genève, je propose également des séances à domicile, ainsi que des séances de groupe (visitez ici si vous êtes intéressé).

Sinon, contactez le centre de conseil familial le plus proche ou demandez à votre sage-femme ou à votre gynécologue de vous mettre en contact avec l’instructeur/instructeur le plus proche de chez vous !

Vous pouvez égualement contacter l?international Association of Infant Massage de votre pays (voici le lien).

Vous ne le regretterez pas ! 😊

Combien d’entre vous ont suivi un cours de massage pour nouveau-nés (individuel ou en groupe) ?

Comment l’avez-vous trouvé ?

Abonnez-vous à la newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter pour connaître les dernières actualités et les conseils utiles de Valeria